26-La toile blanche: Plus de peur que de mal

Posté par lestrucsdanette le 27 janvier 2017

  Artiste! presque toujours mal dans ta peau, en recherche constante de lumière et de chaleur, ton talent quémande un passage à travers cette toile blanche angoissante de silence, parce que ton esprit l’assimile au linceul. Il y a le café, la cigarette et la télé. Il y a tes souvenirs et tes rêves qui s’entrechoquent, te décousant comme un tricot accroché qui ne pourra être sauvé qu’une fois revenu à son ultime début.

    Et chaque jour la même chose, jusqu’à ce que tu comprenne que rien n’a été fait à partir de rien, et que tout n’est que modification de la chose d’avant. Alors, tu te jettes à l’eau, et lances une couleur, une teinte uniforme et timide qui va bercer ton inspiration!

    Le soleil est revenu, éclairant un univers sur chevalet attentif à tes gestes.   Et puis, le tableau presque finit, tu te dis qu’un peu de blanc de-ci, de-là, ferait plus de lumière.

   Demain, tu te vêtiras de blanc, comme tous les vrais peintres-mais ça, tu l’avais oublié-et tu iras vendre ton tableau dont on te dira:

-Quelle lumière! C’est magnifique! C’est vous qui faites ça?

    Et là, tu dira une vérité grandiose:

-Non! Ce n’est pas moi, c’est Le Blanc!

 

 

 

Publié dans Reflexion | Pas de Commentaire »

1...7475767778...177
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus