54-S’ouvrir aux autres

Posté par lestrucsdanette le 22 novembre 2018

   Les « a priori » ne sont destinés qu’à nous enfermer.

  Anette! Pourquoi étiquettes-tu les gens? Serais-tu une maniaque du rangement social? Pourquoi serais-tu une maniaque du rangement si l’ordre qui règne chez toi t’empêche de recevoir par peur du désordre, du sale, de l’inconvenant, de l’inconnu?   Pourquoi te sens-tu parfois si seule?

   Les « a priori » et le snobisme ne sont destinés qu’à nous enfermer. Et ils enferment aussi ceux  qui ont besoin de nous.

   Dans la société il y a un grand fossé rempli d’étiquettes, que tu n’oses pas traverser de peur d’y rester collée.  Pleure! Bonne Anette! Pleure de solitude! Dieu lui-même  ne peut rien pour toi si tu n’es pas capable de sortir de chez toi pour parler au premier venu,  serait-il « non conforme » à ton idée du bien. 

   Et d’ailleurs, « les gens bien » se sont pas toujours ceux que tu crois. Ils  t’enferment bien souvent en t’invitant à ne pas fréquenter telle ou telle personne qui pour eux « n’est pas  fréquentable ». Cette personne , trop souvent rejetée, à pourtant besoin de présence et d’amitié pour avancer. « Les gens bien » veulent une société parfaite, brillante, et t’emprisonnent dans leur idée d’une gloire sélective . Toi, tu acceptes d’être ainsi enfermée pour recevoir leur étroite considération. Quitte leur prison dorée et choisis la liberté du cœur. Laisse exploser l’amour, la joie, et le désir de partage  qui sont en toi.  Ouvre-toi aux autres et à la vie dans sa diversité et son abondance. Sois heureuse dans ton cœur! Sois vivante!

Bonheur à toi sur le chemin de la fête!

 

   

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus