Superstition

Posté par lestrucsdanette le 13 octobre 2017

   Anette est né un 13.  Exactement le Jeudi 13 Mai 1965.

Cependant, sa maman, extrêmement superstitieuse, demanda à la sage femme de repousser d’un jour cette naissance. Celle-ci accepta malgré le mensonge, parce qu’elle partageait la même superstition au sujet du chiffre 13.  La maman d’Anette,  avait passé son enfance sous l’occupation. A ce moment-là, les parents éduquaient leurs enfants au mensonge et à la dissimulation  car les nazis prenaient tout ce qu’ils voulaient sans se soucier du fait que la population mourait de faim. Elle était donc formée à croire que le mensonge protégeait, et elle trouva normal et avisé de dissimuler le fait que sa fille venait de naître un  13. Elle croyait la soustraire ainsi au malheur que, selon elle, le sort lui réservait.

   L’enfance d’Anette et sa vie en général fût extrêmement difficile:  enfant rejetée, maladies incessantes, maltraitance grâve, dans une famille frappée par le meurtre de son père adoptif. Jusqu’au jour ou Anette découvrit qu’elle était née le 13 et non le 14, et comment sa mère l’avait élevée: sous le registre de la peur avec le mensonge pour salut!  Elle repassa ses malheurs en mémoire et, à la lumière de la vérité, tous lui parurent logiques et conformes aux croyances de sa mère. 

  Anette venait de renaître: elle expérimentait soudain la joie d’être née un 13 et d’en être fière. Cette date n’était-elle pas le premier cadeau de la vie? Elle se l’appropriait et voulait le vivre selon ses propres croyances. C’était un nouveau départ.

  Depuis, sa vie s’est aplanie. Ce 13, elle le chéri. Il est à elle et elle ne l’échangerait pour rien au monde. Lorsqu’elle regarde autour d’elle, Anette est forcée de  reconnaître qu’elle a beaucoup de chance! 

  Aujourd’hui, Anette pense que le jour de notre naissance quel qu’il soit est forcément un bon jour, sinon nous ne serions pas nés!

Publié dans Reflexion | Pas de Commentaire »

Harmonie

Posté par lestrucsdanette le 11 octobre 2017

Le ciel est bleu
Dans le presque silence
Des matins heureux
Alors je pense

Au pouvoir du cœur
Et je me dis:
Il n’y a pas d’erreur,
L’ami est toujours l’ami.

Harmonie!
J’entends ta musique
C’est pourquoi je ris
Et ma vie est magnifique!

Parfois je pense
Au pouvoir de l’esprit,
Alors je cours, je danse
Et je me dis:

Harmonie…
Le ciel est encore bleu
Dans la presque nuit
Des jours chanceux!

 

Publié dans Bien-être, Nouvelles, Poésies | Pas de Commentaire »

12345...70
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus